pêche en Irlande, bilan à mi-saison 2018

2018 est vraiment une année atypique: un tout début ni plus chaud ni plus froid que d’habitude et un mois de mars sous la neige à deux reprises dont une fois pendant une semaine, ce qui n’est pas courant en Irlande. Résultat, des eaux très froides (3 à 4°C) pendant très longtemps car la neige qui fond maintient des niveaux importants  donc très lents à se réchauffer. Les poissons en ont pâti en retardant leur fraie, surtout les brochets que l’on voyait encore frayer début mai. Avril fût un mois très difficile où les truites aussi ont beaucoup tardé à montrer leur museau. Il a fallu attendre fin avril pour commencer à vraiment pêcher correctement. En revanche, nous avons pû constater qu’il reste encore pas mal de beaux poissons.

Deux vagues de chaleur successives en mai et juin ont été catastrophiques pour la pêche où rien ne donnait sous un soleil de plomb et pas un poil de vent. seules quelques sorties très tôt le matin ou tard le soir pouvaient faire tirer son épingle du jeu. Cette deuxième vague de chaleur que nous subissons en ce moment (30°C) est la pire car il fait vraiment très chaud et les rivières sont au plus bas, presque comme jamais vu. Pêcher devient presque insupportable à moins de se beurrer de crème solaire et pêcher en maillot de bain pour ne pas prendre grand chose. Heureusement qu’un peu de fraîcheur est attendue début juillet avec un peu de pluie espérons-le! Il suffira  de quelques jours de mauvais temps pour réaliser des pêches superbes d’un instant à l’autre.

Petite compensation, les perches se sont réveillées et c’est un bel amusement de les pêcher au petit leurre souple sur une canne fine qui procure de très bons résultats tout en donnant l’occasion de piquer aussi quelques brochets.

Comments are closed.