mois de juin et juillet extraordinaires pour la truite en irlande

Mi-Juin et Juillet ont été pluvieux et venteux dans nos contrées de l’ouest. Les brochets, n’aimant pas trop les mouvements de niveau d’eau et encore moins l’eau sale, répondaient moins et seuls les petits restaient encore très actifs. Par ces temps peu propices à la pêche en bateau, nous nous sommes donc concentrés sur la pêche à la truite, qui elle au contraire, apprécie des eaux plus vives et moins claires. Bien nous en a pris car ce sont plus de 1000 truites que nous avons pêchées en un mois et demi et en prospectant les rivières de notre secteur assez bien pourvu.Plus grosse: 68 cm prise sur nylon 14/100! Bravo au pêcheur qui n’était pas non plus un néophyte.
Pour les moucheurs, les milieux de journées sont les plus favorables. Même si ça ne gobe pas toujours, pêcher l’eau reste très efficace avec des émergentes brunes ou rousses, ou des mouches toutes simples en oreille de lièvre sans fioritures.
Depuis la stabilisation du niveau des lacs et leur éclaircissement, la pêche au brochet fournit à nouveau des résultats plus réguliers surtout les jours ensoleillés en zones herbeuses et peu profondes. les dernières sorties ont produit quelques dizaines de poissons très combatifs. Le jerk-bait est le leurre qui fonctionne bien en coloris assez flashy si les pressions atmosphériques sont stables.

Comments are closed.