Brochets de septembre en Irlande

Ah, ce mois de septembre tant attendu! Après trois mois de vaches maigres à cause des eaux trop basses et trop chaudes, du ciel trop clair et ce fichu vent d’est ou du nord qui ont sévi plus que de raison, revoici les journées plus courtes et plus fraîches, les nuits plus longues et le vent d’ouest plus fort. Autant de signaux infaillibles aux brochets pour leur indiquer qu’il est temps de faire du gras sur le dos des gardons et perches. Un signal « bouffe » en quelque sorte et qui doit être un signal « pêche » pour le pêcheur.

Ils sont bien là, sortant d’on ne sait où puisqu’on ne les voyait plus mais ils sont bien là! Sortons donc leurres et poissons morts car ils se décident enfin. Tant que l’eau n’est pas trop froide, je les trouve dans les premiers mètres et encore souvent en plein courant en maraude dînatoire dirais-je.

Phénomène étrange en septembre, les brochets s’attaquent souvent aux bouchons sous lesquels pend le poisson mort. Et cela toujours en septembre! Pourquoi? Je n’ai pas la réponse mais force est de le constater, curieux! Lorsque cela se produit, ne pas hésiter à agiter le poisson mort avec la canne pour bien lui montrer ce qu’il y a dessous et qu’il s’est trompé d’étage.

Madame la truite a bien voulu ressortir elle aussi et, en ce moment, les pêches sont bonnes et régulières. De petites truites en général mais les petites crues qui se profilent devraient faire monter les plus grosses qui vont penser à frayer dans un mois ou deux. Profitons donc de ces dix derniers jours d’ouverture pour en prendre quelques unes.

Comments are closed.